• Laure Gombault romancière

Écrire ou jardiner ?

Je suis dans une phase de réécriture de mon nouveau roman. Qu'est- ce à dire ?

C'est comme travailler la terre, la retourner, débroussailler, couper, replanter. D'un terrain vague, composer un jardin pour y flâner dans ses allées. Combattre les éléments intempestifs (mon défaut), modérer les comparaisons, enlever ce qui sonne faux, supprimer les clichés, formules toutes faîtes, tenter de trouver les mots justes.

Il faut aussi traquer les répétitions, formuler ce qui est nécessaire, ne pas en rajouter.

Il faut accepter de couper parfois des scènes entières (ouille !)

Dans le fond, plus techniquement :

  • Revoir chaque scène, manque t-il des scènes ? Faut-il en enlever ?

  • Développer des personnages

  • Montrer plutôt que raconter

  • Revoir les transitions

  • Revoir la cohérence générale de l'histoire.

Et dans la forme :

  • Vérifier le rythme, les descriptions de personnages, de lieux

  • Le rythme des phrases, leur musicalité, le vocabulaire

  • L'orthographe, la concordance des temps

  • La mise en page

L'écriture c'est de la transpiration et pas que de l'inspiration.

Mon prochain roman sera plus long que les précédents. J'ai hâte de vous dévoiler prochainement sa couverture réalisée par Ethan Pingault, graphiste et auteur indépendant. Je la trouve très belle. J'espère qu'elle vous inspirera.


Posts récents

Voir tout

suivez-moi

© 2019
Proudly created with Wix.com

 

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now